Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

LES CERCLES DE L’ENFER

samedi 15 décembre

© Khaï-dong Luong

LES CERCLES DE L’ENFER

DANTE TROUBADOUR – « LA DIVINE COMÉDIE »

PAR LA CAMERA DELLE LACRIME

SAMEDI 15 DÉCEMBRE – 20H30 – THÉÂTRE D’AURILLAC

MUSIQUE – DURÉE : 1H15  –  TOUT PUBLIC

TARIF B

Avec la participation du choeur d’enfants du Conservatoire Musique et Danse d’Aurillac
Vous êtes choriste, vous êtes intéressé par ce projet et souhaitez participer au spectacle, n’hésitez pas à contacter le Théâtre d’Aurillac pour vous inscrire courant septembre 2018.

Il y a 700 ans, Dante Alighieri (1265-1321) rédigeait la divine Comédie. Cette oeuvre se compose de trois volets (Enfer, Purgatoire, Paradis), dans lequel Dante évoque des hymnes et des psaumes de la liturgie ainsi que la poésie des troubadours de son temps. Pour accompagner le récit du poète dans les cercles de l’Enfer, ont été choisis des pièces et des timbres du codex Buranus, appelé aussi manuscrit des Carmina Burana, découvert en Bavière et daté entre le XIe et le XIIIe siècles. Ce chansonnier se compose de
chansons satiriques, de chansons à boire, de chansons qui évoquent l’amour sous toutes ses formes, mais aussi de chansons religieuses. Ainsi, seront interprétées les versions médiévales qui ont été à la source de l’inspiration du compositeur Carl Orff pour sa cantate Carmina Burana. En complément de ces pièces, sera chantée une poésie lyrique de Bertrand de Born que Dante rencontre dans le huitième cercle et des mises en musique de versets de l’enfer.
Reprenant à son compte les hypothèses de plusieurs chercheurs, Bruno Bonhoure chantera en italien des extraits de la divine Comédie. Le comédien Denis Lavant (Lauréat 2015 du Molière dans la catégorie « Seul en scène ») portera le récit narratif, entouré de musiciens jouant sur instruments anciens.

 

Denis Lavant : comédien lecteur – Bruno Bonhoure : chant et direction musicale – Khaï-dong Luong : conception et mise en scène – Andreas Linos : viola d »arco, lyra – Antoine Morineau : percussions, Christophe Tellart : vielle à roue, cornemuse,
flûtes, doudouk – Jean Bouther : régisseur, son, lumière.

La trilogie « Dante Troubadour » reçoit le soutien à la création et la diffusion du Sémaphore de Cébazat, du Festival Jean de la Fontaine et du Centre International de Musiques Médiévales de Montpellier. Le Théâtre d’Aurillac et les Musicales de Normandie soutiennent le projet dans sa diffusion // La Camera delle Lacrime est en résidence en Sémaphore, scène conventionnée de Cébazat. L’ensemble reçoit le soutien du Ministère de la Culture / DRAC Auvergne-Rhône Alpes et du Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes au titre des ensembles conventionnés. La Camera delle Lacrime est membre de la FEVIS, du Bureau Export et de Profedim.

Détails

Date :
samedi 15 décembre
Catégorie d’Évènement:
Share This