SAISON 2019/2020 – Inscrivez vous !

SAISON 2019/2020 – Inscrivez vous !

INFORMATION BILLETTERIE

Comme les années précédentes, le Théâtre vous propose début septembre 10 rendez-vous durant lesquels la saison 2019/2020 vous sera présentée par le directeur du Théâtre autour d’un verre de l’amitié.
Au terme de chacune de ces rencontres organisées au Théâtre, vous aurez la possibilité d’acquérir des places et/ou des abonnements. Voici les dates et horaires programmés :

– Jeudi 5 septembre – 20h
– Vendredi 6 septembre – 18h
– Samedi 7 septembre – 10h
– Samedi 7 septembre – 17h
– Lundi 9 septembre – 16h
– Jeudi 12 septembre – 20h
– Vendredi 13 septembre – 17h
– Samedi 14 septembre – 10h
– Samedi 14 septembre – 17h
– Lundi 15 septembre – 20h

Le nombre de personnes par rendez-vous étant limité, il est impératif de s’inscrire auprès de la billetterie du Théâtre entre
le 25 et 29 juin au guichet, par téléphone (04 71 45 46 04) ou en ligne (pendant les horaires d’ouverture de la billetterie)
en cliquant sur INSCRIPTION

En dehors de ces rencontres, aucune vente de billet ne sera possible avant l’ouverture de la billetterie prévue le 24 septembre 2019.
La plaquette de présentation de la prochaine saison du Théâtre sera disponible dans les lieux habituels et sur le site du théâtre theatre.aurillac.fr à compter du 26 août.

Attention changement de lieu / POESIE

Attention changement de lieu / POESIE

LES MOMENTS POETIQUES D’AURILLAC

MEREDITH LE DEZ

JEUDI 16 MAI – 18H30 – AU THÉÂTRE D’AURILLAC

POÉSIE  – DURÉE : 1H – TOUT PUBLIC

ENTRÉE GRATUITE

Attention au changement de lieu,
la rencontre devait avoir lieu au musée d’art et d’archéologie,
elle est déplacée au Théâtre !

En partenariat avec l’association « La Porte des poètes »

Écrivain et poète, Mérédith Le Dez vit et écrit à Saint-Brieuc, en Bretagne. Initialement professeur de Lettres modernes, puis éditrice, elle consacre aujourd’hui pleinement sa vie à la littérature, entre création personnelle et engagement bénévole en faveur du livre et de la culture.
Elle est vice-présidente chargée de communication des Escales de Binic-Festival de Littératures vagabondes et cofondatrice de Un jour un poète avec Paul Dirmeikis qui a mis en chanson plusieurs de ses textes. Elle anime de nombreuses rencontres littéraires et des journées d’écriture.
Éditée depuis 2008, alternant poésie et prose, outre des contributions en revue.
Les thèmes qui l’inspirent sont le rapport intime, intellectuel et physique, à la langue ; la nostalgie, le désir et le manque comme terreau de l’écriture ; la construction de l’identité et l’impossibilité de véritablement trouver sa place dans un monde en crise(s). Elle a publié deux romans, Le cœur mendiant (La Part commune, 2018) et Baltique, roman fantôme (le bruit des autres, 2015) un récit Polska (éditions Folle Avoine, 2010) et plusieurs livres de poésie dont les plus récents sont La nuit augmentée (éditions Mazette, 2018) ; Cavalier seul, avec des encres de Floriane Fagot (éditions Mazette, 2016, Prix Vénus-Khoury-Ghata 2017).

« Une nuit je me réveille
déchirée de grands cris
et je tends l’oreille
mais il n’y a rien

rien que le silence
qui grésille un peu
de cette douceur si
particulière la nuit. »
(Cavalier seul)

SORTIE DE RÉSIDENCE / Cie La Transversale

SORTIE DE RÉSIDENCE / Cie La Transversale

David Bowie / LAZARUS

 

SORTIE DE RÉSIDENCE

 

Le Théâtre d’Aurillac a le plaisir d’accueillir en résidence de création la compagnie La transversale du 15 au 25 avril . Elle préparera son prochain spectacle :

« Résilients de la République »
d’après Vernon Subutex de Virginie Despentes

La Compagnie La Transversale se lance dans l’exploration du dernier roman de Virginie Despentes. Un roman qui parle du rock perdu, d’un disquaire à la rue qui erre chez des amis, d’appartement en appartement. Nous rentrons ainsi dans une mosaïque de la société d’aujourd’hui, par le prisme d’un looser magnifique… 
A la recherche de ce qui a été perdu, une nouvelle utopie serait-elle en train de se dessiner ?

 

Une sortie de résidence est programmée le :
Jeudi 25 avril au Théâtre à 18h30

Une présentation de travail et une rencontre avec l’équipe artistique de la compagnie seront proposés au public. Puis pour clôturer la soirée par un moment convivial, nous convions les spectateurs à Une auberge espagnole !
Chacun est invité à amener un plat froid (salade, quiche …) ou/et un dessert à partager !
(Les boissons seront offertes )

 

Entrée gratuite – Tout public (A partir de 16 ans)
Réservation obligatoire jusqu’au 16 avril 2019

Billetterie du Théâtre : 04 71 45 46 04 / billetterie@aurillac.fr
• mardi : 15h / 19h
• mercredi : 13h30 / 17h30
• jeudi : 12h / 17h30
• vendredi : 13h30 / 16h30
• samedi : 9h / 12h

FOCUS AUTEUR / Dominique Richard

FOCUS AUTEUR / Dominique Richard

FOCUS AUTEUR 

Dominique Richard

Après des études de philosophie, Dominique Richard reçoit une formation de comédien à l’école du Théâtre National de Strasbourg, puis il joue au théâtre et met en scène plusieurs textes. En 1998, il écrit et crée sa première pièce, pour enfants, Arakis et Narcisse, qui est publiée en 2002 dans la collection « Théâtrales Jeunesse » sous le titre Le Journal de Grosse Patate. Celle-ci est sélectionnée en 2004, 2007 et 2013 par l’Éducation nationale comme œuvre de référence pour le cycle 3 du primaire et inaugure un cycle d’écriture, « La Saga de Grosse Patate », qui met en scène les camarades de la petite fille ronde et douce : Les Saisons de Rosemarie (2004, sélectionnée en 2013 par l’Éducation nationale comme œuvre de référence pour les collégiens), Les Ombres de Rémi (2005), Hubert au miroir (2008, sélectionnée en 2013 par l’Éducation nationale comme œuvre de référence pour les collégiens), Les Cahiers de Rémi (2012) et Les Discours de Rosemarie (2016). Dominique Richard est aujourd’hui l’auteur d’une douzaine de pièces, la plupart pour jeunes publics. Elles abordent souvent la fantaisie et les mondes intérieurs de l’enfance et évoquent la difficulté de grandir. Dominique Richard s’engage régulièrement dans des projets d’animation autour de l’écriture, en direction de publics jeunes ou en difficulté. Depuis 2010, il est artiste associé du Collectif R/A, Théâtre en Chemin (Joué-lès-Tours), au sein duquel il met en scène ses textes et d’autres auteurs jeunesse.

Deux rencontres autour de cet auteur vous sont proposées :


LECTURES & RENCONTRE / Dominique Richard
Dans le cadre du dispositif « De vives voix »
En partenariat avec la Médiathèque du Bassin d’Aurillac
Lundi 25 mars – 18h30 – A la Médiathèque du Bassin d’Aurillac
Entrée gratuite
Lecture dessinée – Dessins de Vincent Debats en direct
(illustrateur des livres de Dominique Richard)


THÉÂTRE – JEUNE PUBLIC / « Les discours de Rosemarie »
Texte de Dominique Richard
Par la compagnie La Petite Fabrique
Mardi 26 mars – 20h – Au Théâtre 
Tarif unique : 5€  – (A partir de 9 ans)

« Les Discours de Rosemarie aborde frontalement la question de la politique dans une approche drôle et virulente. L’adresse aux enfants n’empêche pas Dominique Richard d’être réaliste et drôlement révolté. Rien n’est épargné, la lutte acharnée pour le pouvoir, les stratégies de communication, les ambitions de grandeur et de toute puissance, l’art du discours et de l’éloquence pour mieux impressionner et persuader son auditoire. »

FOCUS AUTEUR / Jean-Marie Piemme

FOCUS AUTEUR / Jean-Marie Piemme

FOCUS AUTEUR / Jean-Marie Piemme

BIOGRAPHIE 
Jean-Marie Piemme
est un auteur prolifique, un dramaturge accompli, un pédagogue inspirant et un penseur au regard aiguisé qui occupe une place déterminante dans les écritures théâtrales et la dramaturgie en Belgique.

Il s’est vu décerner, le 21 avril dernier, avec Jean Louvet, le Prix quinquennal de littérature de la Fédération Wallonie-Bruxelles : cette reconnaissance, qui est tout à la fois un couronnement et un encouragement, vient à point nommé pour un auteur qui ne cesse de bousculer la réflexion sur le théâtre et ne cesse de se frotter à l’écriture scénique pour en tirer tout le sel, et pour chercher, encore et encore, à lui donner corps dans des textes qui se suivent, ne se ressemblent pas forcément, mais qui toujours invitent à penser le plateau, le jeu, la mise en scène, la dramaturgie, et remettent constamment les enjeux scéniques sur le grill, avec complexité, intelligence et lucidité. Il faut de la mise en danger (du mouvement), et cette mise en danger (ce mouvement) s’opère chez Jean-Marie Piemme dans l’écriture et la pensée.

Né à Seraing (Wallonie) en 1944, il a fait des études de lettres et de théâtre. S’il a débuté sa carrière en tant que dramaturge au sein de l’Ensemble théâtral mobile (une compagnie belge qui a été un acteur majeur de la montée en puissance en Belgique de nouvelles formes théâtrales, tant formelles qu’intentionnelles), puis au sein du Théâtre Varia (à Bruxelles) et enfin à l’Opéra national de Belgique sous la direction de Gérard Mortier, c’est aujourd’hui en tant qu’auteur qu’il est connu et reconnu un peu partout dans la francophonie.

Sa première pièce, « Neige en décembre », écrite en 1986 et montée l’année suivante, lui vaut le Prix triennal d’écriture dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La mécanique enclenchée avec cette première pièce – qui contient déjà toute l’œuvre à venir ou presque (des personnages masculins et féminins fort, un contexte historique troublé, les conflits intérieurs et extérieurs, la confrontation de l’idéal et de la réalité, etc.) – ne s’est plus arrêtée plus depuis. Jean-Marie Piemme est l’auteur de nombreux textes publiées principalement par Actes-Sud en France et par Lansman Editeur en Belgique, parmi lesquelles « Sans mentir », « Commerce gourmant », « Les Forts, les Faibles », « Lettres à une actrice », « Boxe », « Dialogue d’un chien avec son maître ». Mais il y en a bien d’autres, publiées ou non, jouées ou non, qui restent à découvrir.

Il est aussi un théoricien du théâtre : son regard affûté, sans complaisance mais bienveillant, formidable outil de décorticage des mécanismes à l’œuvre dans l’exercice de la dramaturgie et de l’écriture dramatique, en font un penseur majeur du théâtre d’aujourd’hui.

Jean-Marie Piemme a par ailleurs exercé le métier de pédagogue et de « passeur » dans ses cours à l’Institut national supérieur des arts du spectacle (Insas) à Bruxelles, mais aussi en donnant des conférences, notamment à l’Université d’Avignon et de Louvain, sur l’écriture dramatique et ses spécificités. Si l’auteur écrit souvent pour des acteurs et des actrices, qui l’inspirent, il est très certainement une des personnalités dont l’influence (littéraire, dramaturgique, réflexive, etc.) est la plus palpable dans le paysage théâtral de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

TROIS RENCONTRES autour de cet auteur vous sont proposées en ce mois d’avril :

LECTURE / « Café du commerce  »
Par le GIA Théâtre
dans le cadre du jubilé de l’association
Mercredi 3 avril à 20h30 au Théâtre
Entrée gratuite – sans réservation

 



LECTURE & RENCONTRE avec Jean-Marie Piemme

Dans le cadre du dispositif « De vives voix »
En Partenariat avec la Médiathèque du Bassin d’Aurillac
Lundi 8 avril à 18h30 au Théâtre
Entrée gratuite – sans réservation

 


THÉÂTRE / « La vie trépidante de Laura Wilson »

De Jean-Marie Piemme
Par le CN D de Thionville – Nord Est Théâtre
Mardi 9 avril à 20h30 au Théâtre 
Tarifs : 15€ / 10€ / 5€ 

 

 

 

Spectacle reporté !!!

Spectacle reporté !!!

© Djamila Agustoni

OH OH

PAR LA COMPAGNIA BACCALÀ

SPECTACLE REPORTE 

CLOWN / THÉÂTRE – DURÉE : 1H10 –  A PARTIR DE 9 ANS

TARIF B

ATTENTION LE SPECTACLE EST REPORTE
A UNE DATE ULTÉRIEURE …
Nous vous communiquerons la nouvelle date dès que celle-ci sera fixée !

Oh Oh est une création qui s’inscrit dans la tradition clownesque, la renouvelant sans la dénaturer. Deux personnages à la fois forts et incertains, deux caractères dans un état errant et naïf avec lesquels la compagnie étudie les dynamiques clownesques de l’être humain pour pénétrer dans son intime.
Oh Oh est un morceau de vie du duo, un passage occasionnel, une chute libre d’en haut pour se poser sur la scène découverte presque par hasard. Sans un mot et à travers le langage universel du corps, de l’acrobatie, du mime et de la musique en direct, les deux personnages s’expriment, se découvrent, se transforment. Vous les avez découverts, aimés avec Pss Pss, vous aurez plaisir de les redécouvrir dans cette nouvelle aventure, les autres les rencontreront avec stupéfaction.

 

De & avec : Camilla Pessi & Simone Fassari – Mise en scène: Valerio Fassari & Louis Spagna – Aide à la recherche artistique : Pablo Ariel Bursztyn – Musique: Antonio Catalfamo – Création lumières : Marco Oliani – Création des costumes : Fleur Marie Fuentes – Costumes supplémentaires : Ruth Mäusli – Technique aérienne: Françoise Cornet – Management : Kate Higginbottom.

Production: Compagnia Baccalà // En coproduction avec : Teatro Sociale Bellinzona & Quai des Arts Rumilly .