Musique & Récitant

LA MONTAGNE DU PURGATOIRE
« Dante troubadour – La Divine comédie »

PAR LA CIE LA CAMERA DELLE LACRIME

Dans le cadre du festival « Las Rapatonadas »
En partenariat avec l’Institut d’Etudes Occitanes

SAMEDI     9 NOVEMBRE     
20H30        AU THEATRE       

Durée : 1H15
Tout public 
Tarif B (15€/10€/5€)

Il y a 700 ans, Dante Alighieri (1265-1321) rédigeait « la Divine Comédie », oeuvre majeure de la littérature. La trilogie Dante Troubadour est une introduction à la Divine Comédie organisée autour d’une sélection de vers de chacun des cantiques l’Enfer, le Purgatoire, le Paradis.
Après l’Enfer, accueilli la saison dernière, nous vous invitons à découvrir Le Purgatoire. Ce second volet est une création poétique de Dante qui se présente comme une haute montagne surgie d’un océan inconnu. Le sommet de la montagne permet d’accéder au Paradis terrestre et de monter ensuite vers les neuf ciels qui mènent à l’Empyrée (partie la plus élevée du ciel). Ces cieux forment le théâtre du Paradis.
La musique est omniprésente tout le long du périple de Dante gravissant la montagne du Purgatoire. Il entend des hymnes et des psaumes de la liturgie catholique interprétés certains en italien, en occitan par Bruno Bonhoure ponctuant le récit porté par le comédien Matthieu Dessertine, tout deux entourés de musiciens jouant sur des instruments anciens.

Nous clôturerons cette trilogie « Dante Troubadour » en avril 2021 avec l’accueil de la création : Le Paradis…

LA PRESSE EN PARLE

« Nous ne sommes ni dans la reconstitution historique, ni le voyage dans le temps. Il s’agit d’une véritable connexion avec Dante, sa psychologie et l’environnement sonore qui l’enivre littéralement dans son ascension baignée des douces lumières et qui fait éclore son verbe. […]. Un drame pour le moins joyeux… Comment bouder le plaisir d’avoir quitté l’Enfer et se retrouver enfin aux portes du Paradis ? » Pierre Olivier Febvret – La Montagne

Bruno Bonhoure : chant et direction musicale / Khaï-Dong Luong : conception et mise en scène / Matthieu Dessertine (Edgar dans le Roi Lear d’Olivier Py à Avignon en 2015) : comédien lecteur / Pierre Hamon : flûtes et cornemuse / Vivabiancaluna Biffi : chant, vièle / Leah Stuttard : chant, harpe – © lacameradellelacrime

La trilogie scénique « Dante Troubadour » bénéficie d’une coproduction et d’un accueil en résidence au Sémaphore, scène conventionnée de Cébazat, en partenariat de résidence avec Imago Clermont-Auvergne-Métropole, et bénéficie du soutien du festival Chemins de Musique de Ligugé, du Centre International des Musiques Médiévales de Montpellier, du festival Jean de la Fontaine de Château-Thierry et d’un partenariat de diffusion avec le Théâtre d’Aurillac, le Festival Vochora de Tournon-sur-Rhône, le Théâtre d’Ivry-sur-Seine, et les Musicales de Normandie // La Camera delle Lacrime est soutenue par la DRAC et le Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes au titre des ensembles musicaux conventionnés. L’ensemble est membre de la FEVIS, du Bureau Export et de Profedim.

Share This