SOPHIA ARAM

SOPHIA ARAM

Humour

 

SOPHIA ARAM

A NOS AMOURS …

Spectacle de la saison 2019/2020 !
Les personnes détentrices d’un billet n’ont pas besoin de l’échanger.
En cas d’empêchement, veuillez vous adresser à la billetterie à compter du 12/09/2020 pour échanger vos billets avec un autre spectacle.

VENDREDI 18 SEPTEMBRE
 20H30 – AU THÉÂTRE

Durée : 1H20
Tout public / + de 12 ans
Tarifs A : 22€/18€/14€

Sophia Aram commence l’improvisation théâtrale au lycée, puis joue dans la compagnie du Théâtre du Sable. Elle écrit ensuite pour la télévision avant d’entamer une carrière seule en scène. Parallèlement elle anime une chronique humoristique dans la matinale de France Inter puis fait un détour sur France 2 (Jusque ici tout va bien).
Trois ans après son dernier spectacle, Sophia remonte sur scène avec un quatrième one-woman show à son image : drôle et engagé.
Après avoir passé à la loupe l’école, la religion et la montée des extrêmes dans ses précédents spectacles, elle observe à nouveau la société et pose, dans A nos amours… la question du sexisme.
Un seul en scène dans lequel elle brocarde aussi bien les contes de fées, que la banalisation des violences faites aux femmes. Inégalité homme-femme, menstruation, plaisir féminin, croyances religieuses, éducation, l’humoriste déconstruit les idées reçues avec espièglerie et sans tabou.

 

LA PRESSE EN PARLE
« Quand Sophia Aram agace, elle en fait des spectacles. Dans A nos amours, elle expose sur scène les mécanismes sexiste de la société. Armée de son sourire et d’une pointe d’acidité, elle manie l’art du constat avec un humour cinglant ». Télérama

 

Textes : Benoît Cambillard et Sophia Aram – Musiques : Raphaël Elig – Lumières : Fabienne Flouzat et Julien Barrillet – © Benoît Cambillard // Kasbah Productions et 20h40 Productions.

CECILE

CECILE

Théâtre

 

CÉCILE de Marion Duval

PAR CÉCILE LAPORTE

En partenariat avec l’association Eclat

JEUDI 24 & VENDREDI 25 SEPTEMBRE
20H30 – AU THÉÂTRE

Durée : 3H
Tout public: A partir de 14 ans
Tarifs B : (12€/9€/5€)

Cécile est un personnage extraordinaire, tellement extraordinaire quʹon pourrait la prendre pour une fiction. Pourtant, elle est là, sur scène, invitée à raconter sa vie par la metteuse en scène Marion Duval. Cécile a tout vu, tout fait ou presque, du militantisme porno à clown à l’hôpital, du transport de personnes handicapées à un voyage humanitaire en Mongolie…

Sur scène, Cécile parle sans filtre de ses aventures, de ses souvenirs, de ses espoirs, de ses doutes. Son authenticité, son autodérision et ses emportements dévoilent la grande sincérité avec laquelle elle se prête à l’exercice. Au fur et à mesure, l’insatiable appétit de vivre et de dépasser les limites qui caractérise son rapport à la vie exerce un pouvoir de sidération. Les multiples aventures qu’elle nous raconte avec précision attestent qu’il ne s’agit pas là d’une posture d’orateur, mais du moteur d’une vie… Ce genre de moteur que certains appellent la foi, qui permet, par exemple, de continuer à vouloir changer le monde, et dont on voudrait bien, de temps en temps, obtenir la recette. Trois heures de concentré d’une vie qui en contient mille, où réalité et fiction ne font qu’un. Une mise à nu qui nous illumine.

LA PRESSE EN PARLE

« Cécile Laporte est dingue. Dingue de curiosité pour les autres, d’engagements décoiffants, de liberté d’agir et de penser. Toute sa vie, elle raconte sur le plateau […] est une suite d’épisodes sidérants, témoignant d’une furieuse nécessité d’amener de l’humain dans chaque rouage de la société. Un personnage extrême, et extrêmement attachant, drôle qui plus est. » Le Temps

 

Conception : Marion Duval et Luca Depietri (KkuK) – Mise en scène : Marion Duval – Performance : Cécile Laporte – Dramaturgie : Adina Secretan – Costumes et marionnettes : Severine Besson – Son et musique : Olivier Gabus – Scénographie et lumières : Florian Leduc – Vidéo, régie générale et régie plateau : Diane Blondeau – Assistanat, chant et régie plateau : Louis Bonard – Collaboration à la scénographie : Djonam Saltani, Iommy Sanchez – Animation 3D : Iommy Sanchez, Lauren Sanchez Calero – Images : Felix Bouttier – Diffusion : Anthony Revillard – Administration : Laure Chapel – Pâquis Production – Crédit photo : Mathilda Olmi

Production : Chris Cadillac // Coproduction: Arsenic – Centre d’art scénique contemporain, Théâtre Saint-Gervais // Soutiens : Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Loterie romande, Pour-cent culturel Migros, Fondation Nestlé pour l’Art, Fondation Ernst Göhner, Fondation Engelberts // Aide à la recherche : Manufacture – HES-SO .

EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT

EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT

Théâtre I Marionnette

 

EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT

PAR LE THEATER MESCHUGGE – Ilka Schonbein

Spectacle de la saison 2019/2020 
Les personnes détentrices d’un billet n’ont pas besoin de l’échanger. En cas d’empêchement, veuillez vous adresser à la billetterie à compter du 12/09/2020 pour échanger vos billets avec un autre spectacle.

MERCREDI 30 SEPTEMBRE
20H30 – AU THÉÂTRE

Durée : 1H15
Tout public / + de 14 ans
Tarifs B : (12€/9€/5€)

« Eh bien, dansez maintenant » dit la fourmi à la cigale, qui dans sa détresse la supplie de lui donner une miette de pain. Et alors, la petite cigale danse. Peut-être qu’avec sa danse elle pourra adoucir le cœur de la fourmi.
Elle danse sur une jambe, elle danse sur les mains, elle danse sur la tête.
Elle danse pour sa vie, elle danse avec la mort.
Elle danse la danse de toute créature.
La danse de l’existence.
Chacun, chacune la danse à sa manière, de la meilleure manière imaginable.
Avec toute la beauté et la créativité qu’il ou elle possède.
Pour plaire à celui, celle ou ceux dont notre être (ou non-être) au monde dépend.
Pour qu’on nous laisse vivre.
Nous – créatures, nous – qui avons été créés.
En tout cas, un petit moment – ou une éternité, une petite éternité.

LA PRESSE EN PARLE

« Voyante ou visionnaire, sorte de pythie malicieuse ou de chamane capable de dialoguer avec les esprits, Ilka Schönbein imagine des spectacles dont la beauté formelle et la perfection des images créées compose un univers mystérieux où chacun projette et retrouve souvenirs , angoisses, rêves et fantôme. » Catherine Robert – La Terrasse
« Alors ? Alors, encore une œuvre marquante, qui saisit autant par les yeux que par les tripes, et qui réduit une salle comble au silence le plus complet pendant plus d’une heure, avec une apparence de facilité qui doit un peu au génie, et beaucoup à un travail minutieux et acharné. A voir, sans aucune hésitation, à la première occasion ». Toutelaculture.com

Avec Ilka Schönbein / Musique : Alexandra Lupidi, Suska Kanzler -Création musicale : Alexandra Lupidi – Création des marionettes : Ilka Schönbein – Assistante à la mises en scène : Anja Schimanski, Britta Arste – Création et régie lumière : Anja Schimanski – Décors : Suska Kanzler – Création : Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières en septembre 2017 – @ Marinette Delanné

Production : Theater Meschugge // Production déléguée : Le Ksamka // Coproduction et résidence : FMTM – Festival Mondial des Théâtre de Marionnettes de Charleville-Mézières, La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, l’Agora de Billere // Avec le soutien de la DRAC Ile de France.

D’ODESSA A NEW YORK

D’ODESSA A NEW YORK

Concert Yiddish

 

D’ODESSA A NEW YORK

GROUPES KALARASH & VOLCANIC

En partenariat avec l’Institut Béliashe

VENDREDI 2 OCTOBRE
20H30 – AU THÉÂTRE

Durée : 1H30
Tout public
Tarifs B : (12€/9€/5€)

 

L’orchestre Kalarash explore depuis 2010 les musiques de l’Europe de l’Est et en particulier la musique klezmer. Volcanic est un groupe de jazz Aurillacois composé de jeunes musiciens talentueux.
Les deux formations se proposent de tracer un sillon à partir de la trajectoire qu’a prise la
musique klezmer au cours du XXème siècle. Partie des bourgades juives de la Russie tsariste, cette musique juive instrumentale de mariage se nourrit autant des airs anciens traditionnels que des musiques modernes venues des balkans.
Les grandes migrations vers les Etats-Unis au début du siècle amènent les musiciens juifs qui s’y établissent à s’adapter aux goûts changeant du public, et se tournent vers la musique d’opérette, de variété, et le jazz. Pour accompagner cette évolution dans le temps et l’espace, Kalarash dans le style « oldtime klezmer », et Volcanic dans celui du « jazz », proposent une odyssée musicale d’Odessa
aux lumières de Broadway.

 

KALARASH : David Lefebvre, tsimbl (tympanon) chant – Agathe Llorca, violon chant – Erik Jankowsky, contrebasse – Vincent Périer, clarinette – Charles Rappoprt, violon

VOLCANIC : Mattis Appelquist Dalton, contrebasse – Thomas Périer, piano et keyboards – Jan Crouzat, batterie – Lucas Okotnikoff, guitars – Guilhem Coste, saxophone, trompette

@Sarah Auffray Dalsace

 

LES NAUFRAGES

LES NAUFRAGES

Théâtre

 

LES NAUFRAGES

PAR LA CIE BLOC OPÉRATOIRE – Emmanuel Meirieu

D’après le roman de Patrick Declerck


En partenariat avec l’association Eclat

 

08/10/20 & 09/10/20
20H30 – AU PARAPLUIE

(Aux Quatre Chemins – Naucelles)

Durée : 1H30
Tout public
Tarifs B : (12€/9€/5€)

 

Patrick Declerck a suivi les clochards de Paris pendant quinze ans. Étudiant, il décide de se faire embarquer avec les clochards jusqu’au centre d’hébergement d’urgence de Nanterre. Incognito, en immersion complète, il partage leurs nuits…

En 1986, il ouvre la première consultation d’écoute destinée aux SDF. Il pratique la psychanalyse au Centre de Soins Hospitaliers de Nanterre, comme un infirmier de guerre répare les corps sur le front. Un patient l’obsède encore : Raymond qui était devenu son ami. Raymond qui s’est laissé mourir devant le centre d’accueil, une nuit d’hiver et dont le corps a disparu. Après sa mort, Patrick va mener l’enquête, essayer de comprendre, et chercher sa dépouille.

 

LA PRESSE EN PARLE
« Les naufragés giflent le public. Avant de lui mettre des larmes plein le cœur ». Télérama
« Emmanuel Meirieu ne sait pas créer un spectacle sans être totalement habité par son sujet. Un mausolée théâtral pour les sans-abri » . Le Monde
« Comme un poème noir sans merci, dicté par l’épouvante d’une réalité soigneusement cachée ». L’Humanité
« Un spectacle d’une intensité visuelle et émotionnelle exceptionnelle. D’une maîtrise absolue ». France Culture

 

D’après le roman Les Naufragés, avec les clochards de Paris de Patrick Declerck – Mise en scène : Emmanuel Meirieu – Adaptation : François Cottrelle et Emmanuel Meirieu – Musique : Raphaël Chambouvet – Costumes : Moïra Douguet – Maquillage : Roxane Bruneton – Lumière, décor, vidéo : Seymour Laval et Emmanuel Meirieu – Son : Raphaël Guenot – Avec : François Cottrelle et Stéphane Balmino  – Crédit photo : Pascal Chantier 

Production Bloc Opératoire ; Théâtre Comédie Odéon // Coproduction Les Nuits de Fourvière La compagnie Bloc Opératoire est conventionnée par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et soutenue par la Ville de Lyon // Production déléguée en tournée CICT – Théâtre des Bouffes du Nord & Bloc Opératoire.

 

P. Scheyder & A. Bougrain-Dubourg

P. Scheyder & A. Bougrain-Dubourg

Rencontre-débat


LA 
BIODIVERSITÉ

PATRICK SCHEYDER & ALLAIN BOUGRAIN-DUBOURG

Dans le cadre du dispositif De Vives Voix
En partenariat avec la Médiathèque du Bassin d’Aurillac

 

LUNDI 12 OCTOBRE
20H – AU THÉÂTRE

Durée : 1H30
Tout public
Entrée gratuite (réservation conseillée)

 

Le point de départ de cette rencontre est le prochain ouvrage de Patrick Scheyder « Pour une écologie positive » qui sortira en octobre 2020 aux éditions Belin.

Ce livre rappelle l’histoire des relations entre l’humain et la nature, de la Préhistoire à nos jours. Il expose ensuite les perspectives du futur, à la lumière de cette histoire. C’est la première fois qu’une vision de synthèse est ainsi proposée, pour cela il a été amené à collaborer avec Boris Cyrulnik, Benjamin Stora et Allain Bougrain-Dubourg.

La crise du Covid 19 donne une actualité brûlante à ce propos ; de nombreuses interrogations se posent sur les liens entre pandémie et écologie. Après une lecture musicale de textes de George Sand sur les relations entre les hommes et la nature, Patrick Scheyder et Allain Bougrain-Dubourg vont tenter d’y répondre tout au moins d’en débattre, débat auquel le public sera invité à participer.

 

La rencontre se clôturera par une séance de dédicace des ouvrages par les artistes.


Patrick Scheyder : Piano & conception

Allain Bougrain-Dubourg : Textes
Abdelghani Benhelal : Chant Kabyle