LE GRAND FEU

LE GRAND FEU

SPECTACLE ANNULE

Théâtre musical

LE GRAND FEU

PAR MOCHELAN & REMON JR

De Jean-Michel Van Den Eeyden

 

   MARDI 26 JANVIER
   20H30 – AU THÉÂTRE


Durée : 1H15
Jeune public – A partir de 14 ans
Tarif B : 12€ / 9€ / 5€

 

Après Nés Poumon Noir, Jean-Michel Van Den Eeyden réinvite Mochélan et Rémon Jr pour célébrer une envie commune : celle de s’emparer des thèmes universels que sont l’amour, la liberté, la soif d’aventure, la mort, la solitude… dans l’œuvre de Jacques Brel.

Sur scène, Mochélan, accompagné par le musicien Rémon Jr, porte quelques textes phares, mais surtout des textes moins iconiques du Grand Jacques, dans un spectacle entre théâtre et musique.
Comme Brel, le travail de Mochélan sur le papier et sur scène dénote une passion pour les mots et la langue. Tout comme Jacques, il a cet intense désir de monter sur scène pour dire quelque chose aux gens, pour les réveiller, pour leur dire que les choses qui leur font mal lui font mal à lui aussi, l’indignent.
Alors quand Mochélan chante Brel, ce n’est pas dans une recherche d’imitation, mais à l’écoute, une certaine filiation se dessine, et la transmission apparaît comme possible et belle.

 

LA PRESSE EN PARLE
​« Le rappeur n’imite pas Brel. Il se l’approprie avec son air dégingandé, sa voix caverneuse, son visage émacié et sa tendresse brouillée. Il s’enfièvre, entre dans le costume du chanteur, et lui rend vie ». La Libre, Laurence Bertels
« Reprenant des airs connus ou des textes plus confidentiels, Mochélan s’éloigne des sempiternels numéros d’imitation pour imprimer son flow, son accent, sa tchatche. Et pourtant, c’est le même partage intense et chaleureux qui s’opère ». Le Soir, Catherine Makereel

Conception et mise en scène : Jean-Michel Van Den Eeyden – Interprétation : Mochélan & Rémon Jr – Textes : Jacques Brel et Mochélan –  Création musicale : Rémon Jr – Conseils dramaturgiques : Simon Bériaux – Assistanat : Agathe Cornez – Coach chant : Muriel Legrand – Création lumière : Alain Collet – Illustrations et animations : Paul Mattei et Fabrice Blin (Fabot) – Création vidéo : Dirty Monitor –  Scénographie : Mauro Cataldo et JMVDE  Costumes : Sans allure – Régie lumière et vidéo : Léopold De Nève – Régie son : Steve Dujacquier – Crédit photo : Leslie Artamonow.

Production : L’ANCRE – Théâtre Royal // Coproduction : Théâtre de Poche, MARS – Mons Arts de la Scène, la Fondation Mons 2018, la Ferme du Biéreau // Soutien : Théâtre des Doms // Remerciements : Fondation Brel.

 

 

NE D’AUCUNE FEMME

NE D’AUCUNE FEMME

RENCONTRE ANNULEE

Lecture musicale

NE D’AUCUNE FEMME

Par la compagnie 7ème Sol

Texte de Franck Bouysse
Dans le cadre du dispositif De Vives Voix
En partenariat avec la Médiathèque du Bassin d’Aurillac

 

JEUDI 28 JANVIER
18H30 – AU THEATRE 

Durée : 1H15 mn
Tout public / + de 14 ans
Entrée gratuite – Réservation conseillée

 

Stéphanie interprète Né d’Aucune Femme, dans une lecture mise en musique par Sarah Auvray, créatrice sonore. Avec la voix charnelle et dramatique de Stéphanie et l’univers musical cinématographique de Sarah surgit toute la poésie et l’intensité des mots de Franck Bouysse.
Né d’aucune femme est un roman dur et puissant qui narre l’histoire de Rose, adolescente vendue par son père à un homme aussi cruel qu’elle est innocente. Par un phrasé impeccable et une lecture sans faille,
Stéphanie Noël habite littéralement tous les personnages bons, lâches, innocents, cruels qu’elle interprète. Sa voix accueille, enveloppe, porte jusqu’au fond de la salle où déjà des frissons courent sur l’échine des spectateurs subjugués.
De passages atroces lus d’une voix sombre, aux mots chantés, Stéphanie Noël tisse une œuvre profonde, singulière, à la fois proche et lointaine de celle de Franck Bouysse. Une œuvre qui demeure longtemps, bien après que sa voix se soit tue.

L’AUTEUR 
« Franck Bouysse use d’une langue magnifique, relate des faits terribles et poignants avec une rare maîtrise des mots, au plus près des sensations et des émotions de ses personnages, se coulant avec force et délicatesse mêlées dans chaque personnalité, et longtemps résonnera en nous la parole nue et forte de Rose, l’intemporalité de son histoire, la complexité des pulsions et des sentiments humains où la grandeur côtoie l’indicible inexorablement ». Hélène – Librairie Lectures vagabondes à Liffré

PRIX DU ROMAN
Ce roman est lauréat du Grand Prix des lectrices de Elle, du prix du roman inspirant Psychologies magazine, du Prix des libraires et du premier Prix Babelio. Il a également remporté le prix de La Maison du livre de Rodez et le Prix Passion Passerelles de la librairie Passerelles de Vienne. Il est par ailleurs en compétition pour le Prix Louis Guilloux et le Prix des lecteurs de la rie Expressions à Chateauneuf-de-Grasse.

Texte : Franck Bouysse – Adaptation et voix: Stéphanie Noël – Création sonore : Sarah Auvray
Crédit photo : Seb Soulard

BRUT

BRUT

SPECTACLE ANNULE

Danse, cirque, architecture

 

BRUT

Par le collectif Nuits

Dans le cadre de la manifestation « Jours de danse(s) »
En partenariat avec le Conseil départemental du Cantal

 

SAMEDI 30 JANVIER
HALLE DE LESCUDILLIERS

Durée : 45 mn 
Tout public
Entrée gratuite – Réservation conseillée 

 

BRUT. C’est,
un acte de construction,
à plusieurs,
une dynamique de groupe,
une aventure collective.
Un projet avec presque rien,
du bois,
du son,
le goût du jeu.

Deux interprètes engagés dans l’édification d’un monument réinvestissent les espaces de jeu et les transforment à leur guise. Une construction qui interroge les liens immatériels qui unissent et divisent ces trois êtres. Ou comment rendre concret et physique des tensions impalpables ?
Un projet où transpire l’humain, ses peines, ses moments de grâce. Une rencontre où l’on s’accroche, on s’encourage, on laisse tomber, on tient bon. On lâche et on voit ce qui se passe. Ériger une montagne pour finir par la gravir, s’élever pour nous voir autrement. Un moment suspendu où le geste prime.

Le Groupe Nuits est accueilli pendant 2 ans dans le cadre de la « Résidence territoriale imaginée par la Direction de l’action culturelle du Conseil départemental du Cantal, co-organisée avec le théâtre de la Ville d’Aurillac- scène conventionnée et La Manufacture – Vendetta Mathea – incubateur chorégraphique, avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône Alpes. »

Réalisation, conception, interprétation, création structure : Astrid Mayer & Raphaël Billet – Dispositif sonore & musique : Romain Joubert en alterance avec Sylvain Robine – Construction : Jérémy Kristian – Architecture & mécanismes : Claire Lurin, ingénieure et Pauline Grenier, architecte – Regards extérieurs : Hélène Barreau, Sandrine Roldan et Alain Peyrard – Remerciements : Hafid Chouaf, Luis Da Sylva et Mathieu Fernandez.

Production : groupe nuits // co-production : Les Nouvelles Subsistances, Laboratoire de création artistique international, Le Théâtre de Bourg-en-Bresse, scène conventionnée d’intérêt national création marionnette et cirque // Accueil en résidence : Les Nouvelles Subsistances, Laboratoire de création artistique international, La cascade – Pôle National des Arts du Cirque, Le CIAM – Centre International des Arts en Mouvements, Latitudes 50, Station Circus, Collège Ampère, Centre Psychothérapique de l’Ain et Culture Nomad, La MJC de Bourg-en-Bresse, Le Port Nord, Le Grand R – Cie les quidams // Remerciements : Studio Lucien – Compagnie Propos, Collectif La méandre // Soutiens financiers : DRAC Auvergne Rhône-Alpes au titre de l’aide à la création et pôle action culturelle et territoriale au titre de la résidence en collège, la Région Auvergne Rhône-Alpes, Conseil Départemental de l’Ain au titre de l’Aide à la création et de la résidence en collège, Inspection Académique au titre de la résidence en collège, la Ville de Bourg-en-Bresse au titre de l’aide au fonctionnement.

MIOSSEC

MIOSSEC

SPECTACLE ANNULE

Musique

MIOSSEC

« Boire, écrire, s’enfuir »

Dans le cadre du festival Hibernarock
En partenariat avec le Conseil Départemental du Cantal

 

MERCREDI 3 FÉVRIER
20H30 – AU THÉÂTRE


Durée : 1H30
Jeune public – A partir de 14 ans
Tarifs B : 12€ / 9€ / 5€

La vente des billets débutera au lancement du festival Hibernarock
à compter du 15/12/2020

 

Voilà 25 ans, en mars 1995 sortait « Boire » sur un label bruxellois indépendant.
Un disque au petit budget, sec, sans batterie, loin des canons de l’époque avec ses paroles rugueuses. Ce disque a imprimé une certaine génération, a fait bouger quelques lignes, a pris une place qu’il n’était pas censé avoir dans l’histoire de la chanson. Gréco, Birkin, Gardot, Hallyday, Bashung, Eicher sont venus puiser dans ce vocabulaire.

Dans ce nouvel album, Boire est relu sous la lumière du jour, malaxé, réarrangé de fond en comble, viennent se greffer à cet arrangement les chansons écrites pour les autres, celles qui font écho, celles qui les prolongent, comme des extensions, des contre-chants.
De nouvelles chansons écrites et chantées avec Mirabelle Gilis, pendant le confinement, viendront éclairer l’horizon.

 

Christophe Miossec : Chant, guitares
Mirabelle Gilis : Violon, claviers, mandoline
Sebastien Hoog : Guitares
Laurent Saligault : Basse
Guillaume Rossel : Batterie, claviers, guitare

Crédit photo : Richard Dumas  et Yann Orhan.

DOSE LE SON

DOSE LE SON

Concerts pédagogiques pour la prévention des risques auditifs

 

DOSE LE SON

AVEC LE GROUPE CHISPUN SOUND SYSTEM

Organisé par l’association Grand Bureau
En partenariat avec Agi-Son et le Théâtre d’Aurillac

 

VENDREDI 5 FÉVRIER
10H & 14H30 – AU THÉÂTRE


Durée : 1H30
A destination des collégiens
Gratuit – inscription obligatoire
(Voir condition ci-dessous)

 

 

Chispun Sound System c’est l’histoire d’un équipage embarqué à bord du S-Cargo, vaisseau virtuel bravant les tempêtes sonores. L’équipage emporte dans sa folle équipée les membres du public re-convertis en moussaillons pour tenter d’atteindre la mystérieuse île de Chispun. Au travers de chansons alliant Electro, ambiances Hip-Hop, Trap music, et parfois des dérapages rock, le groupe distille avec hardiesse des messages pour mieux comprendre comment fonctionnent nos oreilles, les dangers qui menacent notre audition et…la beauté de la musique. Le spectacle de Chispun, c’est une quête, dont nous ne dévoilerons pas ici toute l’intrigue, qui navigue entre des moments de grande douceur, de découverte et de surprise.

DOSE LE SON Porté par Grand Bureau et en collaboration avec Agi-Son, « Dose le son ! » est un dispositif de concerts pédagogiques œuvrant en Région Auvergne-Rhône-Alpes. Par ce biais, les artistes sensibilisent les élèves de la 4ème à la terminale à la préservation de leur audition dans leur pratique et leur écoute des musiques amplifiées. En alliant le plaisir de l’écoute à fort volume sonore, et gestion du temps d’exposition, Dose le son s’inscrit dans une démarche de responsabilisation de chacun face à la gestion du risque.

 

Gratuit – Inscription obligatoire
L’inscription des élèves et de leurs accompagnateurs est à effectuer par une personne de l’établissement scolaire directement auprès de l’équipe de Grand Bureau. Les réservations se feront via une plateforme en ligne qui vous sera communiquée par Grand Bureau.
Les équipes pédagogiques s’engagent à mener un travail avec leurs élèves en parallèle de la venue au concert pour délivrer les connaissances « de base » autour de la prévention des risques auditifs. Contact : doseleson@grandbureau.fr / 07 81 48 17 39
UNE ANTIGONE DE PAPIER

UNE ANTIGONE DE PAPIER

Théâtre – Marionnettes

 

UNE ANTIGONE DE PAPIER

PAR LA COMPAGNIE LES ANGES AU PLAFOND

Tentative de défroissage du mythe

 

MARDI 23 FÉVRIER
20H30 – AU THÉÂTRE

Séance scolaire : 14h30

Durée : 1H25
Jeune public – A partir de 10 ans
Tarifs B : 12€ / 9€ / 5€

 

La ville de Thèbes sort d’une guerre fratricide et sans merci pour le pouvoir. A la tête de puissantes armées, les frères ennemis se sont affrontés sans parvenir à se départager. Tous deux sont morts et le pouvoir est vacant. Pour rétablir l’ordre, Créon, nouveau Roi de Thèbes édicte une loi inique : l’un des combattants sera célébré comme un héros et recevra les honneurs tandis que la dépouille de l’autre, considéré comme traître, restera sans sépulture en dehors des remparts de la ville. La colère gronde mais le peuple se tait. Seule Antigone ose s’opposer à la Loi.

Faire revivre Antigone aujourd’hui, c’est réentendre un cri, une révolte brute, celle d’une jeune femme refusant la loi des hommes, au nom de valeurs supérieures… Dans un décor de papier traversé par un Mur, symbolisant la loi arbitraire édictée par Créon, les marionnettes sont manipulées en prise directe. Deux violoncelles apportent, au texte et aux images d’Antigone, leurs vibrations proches de la voix humaine tel un contrepoint, un contre chant.

 

LA PRESSE EN PARLE
« Une histoire vieille comme le monde, tragique évidemment, qui hante depuis Sophocle toutes les scènes de théâtre. Camille Trouvé et son alter égo, Brice Berthoud, qui ne sont pas en reste, tentent de défroisser le mythe de cette « power girl de l’antiquité ». Ils racontent en marionnette et en musique cette cruelle saga dont les personnages surgissent d’un tas de papier froissé. La fragilité de la matière alliée à la beauté surréelle des marionnettes renforce la performance de Camille Trouvé, qui interprète tous les rôles avec une conviction frôlant le sublime ». Télérama

 

Au cœur de l’arène: Camille Trouvé, Jessy Caillat, Martina Rodriguez, Sandrine Lefebvre en alternance avec Veronica Votti – Sous le regard et sous la plume de Brice Berthoud – Régie de Tournée: Philippe Desmulie – Construction marionnettes : Camille Trouvé – Composition musicale : Sandrine Lefebvre et Martina Rodriguez – Scénographie : Brice Berthoud avec Dorothée Ruge – Création lumière : Gerdi Nehlig – Décors : Olivier Benoît, Salem Ben Belkacem – Costumes : Séverine Thiébault – Avec la précieuse participation d’Einat Landais, Magali Rousseau et Véronique Lung – Codirection artistique : Camille Trouvé et Brice Berthoud – Administration : Lena Le Tiec – Communication : Marie Gaudry – Diffusion et presse : ZEF –Isabelle Muraour – Credit photo : Vincent Muteau.

Coproduction : Les Anges au Plafond, Théâtre 71 Scène nationale de Malakoff, TJP Strasbourg Centre D, Le Sablier Pôle des Arts de la Marionnette en Normandie, Centre Marcel Pagnol de Bures sur Yvette, Théâtre de Corbeil-Essonnes, Théâtre du Chaudron Cartoucherie de Vincennes // Ce spectacle a reçu l’aide de la DRAC Île de France // Les Anges au Plafond sont artistes associés à la MCB° –Scène nationale de Bourges, en compagnonnage avecle Théâtre 71 –Scène nationale de Malakoffet La Maison des Arts du Léman –Scène conventionnée de Thonon-Evian-Publier, conventionnés par le Ministère de la Culture et de la Communication –DRAC Ile-de-France, au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International (CERNI) et soutenus par la Ville de Malakoff.