SI’I

SI’I

Danse-Cirque


SI’I

PAR CASUS CIRCUS  & LA CIE DK59

MARDI 23 NOVEMBRE
20H30 – AU THEATRE

Durée : 1H15
Tout public
Tarif A : (22€/18€/14€)

​Si’i, signifie « élévation » en Samoa, un terme qui prend tout son sens pour cette nouvelle création franco-australienne qui alliera deux disciplines de performance physique : le cirque et la danse. Le chorégraphe Gilles Verièpe de la Cie DK59, dont le travail repose sur une poétique évocation dans ses créations et les artistes de Casus Circus, connus pour pratiquer un cirque acrobatique enraciné dans les origines du genre, rassembleront leurs forces créatrices pour inviter le spectateur à s’abandonner joyeusement dans de nouvelles perceptions de l’espace scénique. L’ensemble jouera d’équilibre, de déséquilibre, de haut, de bas, de suspension, d’élévation, de chute et de gravité. À partir du thème de la marche, le spectacle pour trois acrobates et trois danseurs amènera le public à découvrir les différents moyens de déplacement qui sont communs à chaque être.

« À travers cette pièce, nous voulons travailler sur la notion d’évolution de l’Homme avec l’idée que tout est relié. Retrouver les connexions, les liens entre l’Homme et la Nature.
Chercher l’énergie qui émane de la terre et va jusqu’au ciel et inversement. Identifier la vie qui se fraye un chemin pour survivre et vivre pleinement. Se reconnecter au réel et donc à la nature, à nos racines. Cette pièce permet de revenir aux fondamentaux : la terre, l’eau, l’air et le feu. »

 

 

Chorégraphie et mise en scène : Gilles VERIÈPE et Natano FA’ANANA – Scénographie : Gilles VERIÈPE et Lachlan MCAULAY – Cirque : CASUS CIRCUS – Assistant à la création : Valérie MASSET – Acrobates : Jesse SCOTT, Lachlan MCAULAY, Silvana SANCHIRICO – Danseurs : Jimmy VAIRON, Alexandre NADRA,  Emilia SAAVEDRA – Création musicale : Vlad RODA GIL – Régisseur général et création lumières : Nicolas PRIOUZEAU – Costumes : Arielle CHAMBON – Diffusion :  DdD – ©Jeremy GHISLAIN.

Les coproductions et résidences : le Théâtre des Bergeries de Noisy-le-Sec, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne, le Théâtre de Thalie de Montaigu, la Scène Culturel Le Mail de Soissons, La Lanterne de Rambouillet et le Prisme d’Élancourt , les Drôles de Dames, l’Autre Prod. « Si’i » est soutenu par le Conseil Régional d’Ile de France dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis dans le cadre du soutien aux résidences, le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre du conventionnement, de l’Adami, la Spedidam.

FIQ !

FIQ !

Cirque – Danse

 

FIQ ! (REVEILLE TOI)

PAR LE GROUPE ACCROBATIQUE DE TANGER

SAMEDI 5 MARS
20H30 – AU THEATRE

DIMANCHE 6 MARS
20H30 – AU THEATRE

Durée : 1H15
Tout public – A partir de 6 ans
Tarif A : 22€/18€/14€

 

Un groupe de quinze jeunes artistes, femmes et hommes, acrobates marocains, danseurs, footfreestyleurs, breakeurs, taekwendeurs, habillés et entourés de l’univers visuel du photographe Hassan Hajjaj, accompagnés aux platines par Dj KEY, sont ensemble sur un plateau pour offrir un spectacle mis en scène/circographié par Maroussia Diaz Verbèke. Ils ont été́ choisis après une grande audition qui a eu lieu au Maroc en automne 2018, pour leur art, leur dynamisme, leur envie, et leur personnalité́ qu’ils ont à partager. Cette vitalité́ a quelque chose à nous dire et le spectacle FIQ ! en est le messager.

Une collection exaltée d’acrobaties, figures, pensées, couleurs, musiques, idées, sketchs, glissades, courses, tabourets, visages, babouches, chorégraphies, tours sur la tête, casquettes, concepts, citations, sms, et autres joies. Un spectacle fait de modernes et virevoltantes alchimies ; entre DJ set et rap fougueux, entre couleurs flashs et questions en noir et blanc.

Une interrogation lumineuse et acrobatique pour une ode tendre, profonde et ludique, un regard singulier de quatorze jeunes sur leur Maroc d’aujourd’hui.

LA PRESSE EN PARLE
« Un hymne à la jeunesse marocaine dans ce spectacle époustouflant de dextérité et d’humour »Télérama
« Le groupe acrobatique de Tanger nous rappelle que l’acrobatie fait partie de la culture marocaine depuis des siècles et prouve ainsi que de la tradition peut naitre la modernité. » Figaro Magazine
« Connu comme le Andy Warhol de Marrakech, les images de Hassan Hajjaj évoquent une sensibilité lumineuse et pop, questionnant l’identité et la pertinence de la frénésie de notre monde moderne. » El Pais

« Ce qui est extraordinaire avec Maroussia Diaz Verbèke, c’est le sens qui jaillit, si vivant et décapant. » Télérama

 

 

Avec les artistes (de Tanger, mais aussi de Rabat-Salé, Casablanca, Larache…) : Najwa Aarras , Mohamed Takel, Samir Lâaroussi, Hamza Naceri, Hammad Benjkiri, Manon Rouillard, Youssef El Machkouri, Tarik Hassani, Hassan Taher, Bouchra El Kayouri, Ayoub Maani, Zhor al Amine Demnati, Ilyas bouchtaoui, Achraf El Kati, Nora Bouhlala chacón, et Dj Key (en alternance) – Mise en scène / Circographie*: Maroussia Diaz Verbèke – Assistante Mise en scène : Sanae El Kamouni – Suivi acrographique : William Thomas / Cie BAM – Suivi portés et banquines : Basile Narcy et Maxime Solé – Intervenant trampoline : Arnaud Thomas – Conception scénographie et costumes : Hassan Hajjaj – Suivi costumes : Bouchra Salih – Conception et réalisation agrès costume aérien : Emma Assaud – Direction technique / Régie Générale : Cécile Hérault – Création lumière et régie : Laure Andurand – Création musicale : Dj Key – Création son et régie : Joël Abriac – Soutien technique : Marine David – Direction du Groupe Acrobatique de Tanger : Sanae El Kamouni – Production, diffusion & développement : Jean-François Pyka – Exposition Photos et conception graphique : ©Hassan Hajjaj.

Production de l’association Halka (Paris – France) en coproduction avec l’association Scènes du Maroc (Tanger – Maroc) // Co-producteurs & Résidences : > Les Nuits de Fourvière, Festival international de la métropole de Lyon (69), Le Manège, Scène nationale Reims (51), CIRCa, pôle national cirque, Auch, Gers, Occitanie (32), Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie I La Brèche à Cherbourg/Cirque Théâtre d’Elbeuf (76), Agora, Pole National des Arts du Cirque de Boulazac-Aquitaine (24), La Ferme du Buisson, Noisiel (77) > Scène nationale de Châteauvallon (83), La Verrerie d’Alès, Pôle national cirque Occitanie (30), Théâtre de Grasse, scène conventionnée cirque et danse (06), L’Institut Français à Paris (75), L’Association Halka reçoit le soutien de la Direction des affaires culturelles d’Ile-de-France (DRACaide à la création), du Ministère de la Culture (DGCA – aide à la création) , de l’Institut Français à Paris, de la Région Ile de France, de la Spedidam et de la Ville de Paris // Le Groupe acrobatique de Tanger est soutenu par : La Fondation BMCI (Maroc), La Fondation BNP PARISBAS, La Fondation DROSOS, La délégation provinciale de la culture à Tanger (Maroc), L’Institut Français de Marrakech / Maison Denise Masson (Maroc), Awaln’art et les Capitales Africaines de la Culture (Maroc), Le Movenpick Mansour Eddahbi Marrakech et son Palais des Congrès / Marrakech (Maroc), Le Théâtre Nomade, Casablanca (Maroc).

 

SCENES ETRANGES DANS LA MINE

SCENES ETRANGES DANS LA MINE

Jonglage – Danse

 

SCENES ETRANGES DANS LA MINE

PAR STUDION PHANTOM 

 

MARDI 3 MAI
20H – AU THEATRE

Durée : 1H
Tout public – A partir de 10 ans
Tarif B : 12€/9€/ 5€

 

La pièce prend pour point de départ la plus ancienne représentation que l’on connaisse du jonglage, trois jongleuses à trois balles, une fresque d’il y a environ 4000 ans, dans un tombeau en Egypte.

Entre documentaire et récit intime, la voix de l’auteure en off nous relate un trouble avec cette image, début d’un processus d’associations avec d’autres représentations, de diverses époques et cultures, comme un voyage dans le temps et l’espace, des jongleuses de l’Antiquité jusqu’à celles d’aujourd’hui, en passant par Les Trois Grâces de Raphaël (et quelques autres figures plus ou moins célèbres). 

Dans une partition hybride de jonglage et de danse, trois femmes les font apparaître sur scène en chair et en os.

LA PRESSE EN PARLE
« Le Cirque Bang Bang ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire du jonglage, d’une fulgurante beauté et d’une farouche pertinence. » Stradda, magazine de la création hors les murs
 « Avec cette toute neuve création, le couple jonglant que forment Elsa Guérin et Martin Palisse nous emmène loin, très loin, au-delà (« post ») de la prouesse, tout en l’ayant totalement intégrée (ils jonglent seulement avec trois balles, mais avec une impressionnante dextérité). En trois actes – le premier, puissant et esthétique, le second, plus lent et surprenant, le troisième, formidablement terrible – (…). Le tout sur un fabuleux son « post »-rock. Beau et saisissant.  » Télérama Sortir TTT
« Ouvrant de nouvelles voies pour le cirque contemporain, le Cirque Bang Bang et la Cie Un loup pour l’homme s’attachent à explorer l’enjeu dramatique qui émerge naturellement de leur discipline. » Mouvement 
« Un condensé du geste circassien : un jonglage minimaliste tentant d’épuiser le rapport au temps, tout en explorant le spectre de la relation duelle. Une poésie tragique à couper le souffle, à la fois dérisoire et essentielle, et par là-même viscéralement universelle. » La Scène / Coups de cœur des critiques 

 

Chorégraphie, mise en scène et texte : Elsa Guérin – Interprétation : Kate Boschetti, Sarah Bourhis, Mathilde Robin – Collaboration à la dramaturgie : Delphine Lanson- Arrangements sonores : Sylvain Perruche – Lumière : Grégoire Plancher – Costumes en cours – Chargée de production : Satya Gréau – Production : Studio Phantôm – Crédit photos : Studio Phantôm -EGG

Coproduction : Le Sirque Pôle national cirque de Nexon Nouvelle-Aquitaine (87), La Verrerie Pôle national cirque d’Alès Occitanie (30), La Cascade Pôle national cirque de Bourg St Andéol Auvergne Rhône-Alpes (07), L’Agora Pôle national cirque de Boulazac Nouvelle-Aquitaine (24), La Maison des Jonglages scène conventionnée à La Courneuve (93), Théâtre d’Aurillac scène conventionnée (15), Théâtre des Bords de Scènes à Juvisy (91) + OARA MÉCA à Bordeaux (33)// Résidences : Le Sirque PNC de Nexon Nouvelle-Aquitaine, La Verrerie PNC d’Alès Occitanie, La Cascade PNC de Bourg St Andéol Auvergne Rhône-Alpes, L’Agora Pôle national cirque de Boulazac Nouvelle-Aquitaine L’A4 à St Jean d’Angély (résidence rémunérée OARA), l’Avant-Scène scène conventionnée à Cognac, l’Onyx scène conventionnée à St Herblain, OARA MÉCA à Bordeaux, La Maison des Jonglages scène conventionnée à La Courneuve (accueil labo pré-audition 2019)// Soutien Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Nouvelle-Aquitaine (aide au projet).