MAESTRO

MAESTRO

Théâtre – Jeune Public

 

MAESTRO

PAR LE THEATRE REGIONAL DES PAYS DE LA LOIRE

 

d’après le roman de Xavier-Laurent Petit

 

MARDI 18 JANVIER
20H – AU THEATRE

Séance scolaire : 18/01/22 à 14h15

Durée : 1H30
Tout public – A partir de 10 ans
Tarif C : 5€

 

Ils s’appellent Saturnino, Luzia ou Patte-Folle… Ils sont cireurs de chaussures, vendeurs de journaux, nettoyeurs de tombes…. Ils vivent dans la misère et la violence des rues.
Un jour, ils rencontrent un vieux chef d’orchestre qui les invite à venir chez lui. Ils y découvrent tout un monde d’instruments et de musique.
Ces gamins qui luttaient les uns contre les autres pour survivre comprennent qu’ils peuvent aussi jouer ensemble.

Inspiré d’une histoire vraie, celle de l’Orchestre Simon Boliva dirigé par le flamboyant Gustavo Dudamel, « Maestro » nous plonge dans un récit plein d’espoir, de rire et de clefs de sol, dans lequel un chef d’orchestre créé un groupe en proposant aux plus démunis la pratique de la musique classique, faisant ainsi passer les enfants de la rue aux scènes mondiales.

LA PRESSE EN PARLE
« De la poésie, de la tendresse, de la vie, de l’humour, les acteurs qui campent ces « pilluelos » (cireurs de chaussures d’Amérique latine), distillent ces ingrédients avec talent. La gestuelle est millimétrée, le ton est tantôt candide, tantôt oppressant. Les répliques ciselées convoquent l’émotion et embarquent le spectateur dans l’univers miséreux de ces enfants abandonnés aux dictateurs corrompus(…) Et quand le clap de fin résonne, les images hantent longtemps les esprits. « Il faut du temps pour redescendre, cette aventure humaniste nous habite ; ça met du baume au cœur », se réjouit Marie, l’une des spectatrices. Une pièce à consommer sans modération ». Ouest France

 

 

 

Mise en scène & Adaptation de Camille de La Guillonnière, assisté de Mathieu Ricard -Avec : Florent Bresson, Frédéric Lapinsonnière, Adrien Noblet, Alice Raingeard et Jessica Vedel – Création costumes : Anne-Claire Ricordeau – Création lumière : Emmanuel Drouot – Construction : Jérôme Bouffandeau – Crédit photo : Dominic Kado.

Production : Théâtre Régional des Pays de la Loire. Coproduction : Théâtre Montansier / Versailles. Avec le soutien de l’ADAMI – Le Théâtre Régional des Pays de la Loire est subventionné par le Conseil Régional des Pays de la Loire, l’Agglomération du Choletais, les Départements de Maine et Loire et de Vendée – MAESTRO de Xavier-Laurent Petit – Édition L’École des Loisirs.

TUMULTE

TUMULTE

Danse

 

TumulTe

PAR LA COMPAGNIE VILCANOTA

 

JEUDI 20 JANVIER
20H30 – AU THÉÂTRE


Durée : 1H05
Tout public – A partir de 8 ans
Tarif B : 12€ / 9€ / 5€

 

TumulTe
Faite du bruit des Hommes, des âmes et des passions.

Pour sa nouvelle création, Bruno Pradet a choisi de conduire sa « tribu dansante » sur une ligne de crête entre chant baroque et vibration électro-rock. Tout est affaire de groupe, de rencontre et de friction chez cet artiste qui aime réunir des communautés éphémères sur scène. Fil conducteur de TumulTe, le répertoire musical des XVIIème et XVIIIème offre quelques célèbres thèmes lyriques qui interrogent l’amour, la mort, les luttes de pouvoir…

C’est un groupe de neuf artistes prompts au mélange qui est appelé à porter à la scène ce nouveau condensé de l’expérience humaine. Versant classique, deux chanteurs (une soprane et un contre-ténor violoniste) ; versant électrique, un bassiste, un guitariste ; l’ensemble étant orchestré par un musicien et ses machines. Cinq interprètes appelés à mêler leurs lignes musicales aux évolutions de cinq danseurs explosifs lancés entre soli, battles sporadiques, unissons… Une meute agile pour imaginer mille et une manières de refonder l’utopie du vivre ensemble.

Chorégraphie et scénographie : Bruno Pradet – Interprétation chorégraphique : Christophe Brombin, Jules Leduc, Noëllie Poulain, Thomas Regnier, Loriane Wagner – Chant et musique : Marion Dhombres (soprano), Mathieu Jedrazak (contre-ténor / alto), Frédéric Joiselle (voix / guitare), Franck Tilmant (voix / basse) – Manipulation sonore : Yoann Sanson – Création lumière : Vincent Toppino -Costumes : Laurence Alquier – Crédit photo : Frédéric IOVINO.

La compagnie Vilcanota est conventionnée par la DRAC et la région Occitanie, et soutenue par la ville de Montpellier // Coproduction : Compagnie Vilcanota, Théâtre de Bourg en Bresse (01), Théâtre de Roanne (42), Théâtre d’Aurillac (15), Théâtre d’Auxerre (89) // Soutiens : l’Agora / Montpellier Danse (34), Les Hivernales CDCN d’Avignon (84), le Gymnase CDCN de Roubaix (59) // Cette création est soutenue par la SPEDIDAM et l’ADAMI.

 

 

DOSE LE SON

DOSE LE SON

Concert pédagogique pour la prévention des risques auditifs

 

DOSE LE SON

AVEC LE GROUPE CHISPUN SOUND SYSTEM

Organisé par l’association Grand Bureau /  En partenariat avec Agi-Son et le Théâtre d’Aurillac

 

VENDREDI 21 JANVIER
14H30 – AU THÉÂTRE


Durée : 1H30
A destination des collégiens
Gratuit – inscription obligatoire

(Voir condition ci-dessous)

 

Chispun Sound System c’est l’histoire d’un équipage embarqué à bord du S-Cargo, vaisseau virtuel bravant les tempêtes sonores. L’équipage emporte dans sa folle équipée les membres du public re-convertis en moussaillons pour tenter d’atteindre la mystérieuse île de Chispun. Au travers de chansons alliant Electro, ambiances Hip-Hop, Trap music, et parfois des dérapages rock, le groupe distille avec hardiesse des messages pour mieux comprendre comment fonctionnent nos oreilles, les dangers qui menacent notre audition et…la beauté de la musique. Le spectacle de Chispun, c’est une quête, dont nous ne dévoilerons pas ici toute l’intrigue, qui navigue entre des moments de grande douceur, de découverte et de surprise.

DOSE LE SON Porté par Grand Bureau et en collaboration avec Agi-Son, « Dose le son ! » est un dispositif de concerts pédagogiques œuvrant en Région Auvergne-Rhône-Alpes. Par ce biais, les artistes sensibilisent les élèves de la 4ème à la terminale à la préservation de leur audition dans leur pratique et leur écoute des musiques amplifiées. En alliant le plaisir de l’écoute à fort volume sonore, et gestion du temps d’exposition, Dose le son s’inscrit dans une démarche de responsabilisation de chacun face à la gestion du risque.

 

Gratuit – Inscription obligatoire
L’inscription des élèves et de leurs accompagnateurs est à effectuer par une personne de l’établissement scolaire directement auprès de l’équipe de Grand Bureau. Les réservations se feront via une plateforme en ligne qui vous sera communiquée par Grand Bureau.
Les équipes pédagogiques s’engagent à mener un travail avec leurs élèves en parallèle de la venue au concert pour délivrer les connaissances « de base » autour de la prévention des risques auditifs. Contact : doseleson@grandbureau.fr / 07 81 48 17 39
PATRICIO SANCHEZ

PATRICIO SANCHEZ

Poésie

 

PATRICIO SANCHEZ

LES MOMENTS POÉTIQUES D’AURILLAC

 

En partenariat avec l’association La Porte des Poètes

 

VENDREDI 21 JANVIER
18H30 – AU MUSÉE D’AURILLAC


Durée : 1H30
Tout public
Entrée gratuite

 

Le 2ème Moment poétique de la saison culturelle reçoit Patricio Sanchez. Né au Chili, il vit en France depuis 1977. Il est poète, traducteur, enseignant. Il a publié une dizaine de livres, des livres d’artistes et des poèmes dans de multiples revues et dans des anthologies. Il est également animateur dans le Festival « Les Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée » à Sète qui accueillent de nombreux poètes du pourtour méditerranéen durant une huitaine de jours en juillet depuis plus de 20 ans.

Le voyage est au cœur de sa poésie la thématique vivifiant ses poèmes.
« Ma valise connaît toutes les gares du monde. / (…) / Elle est en cuir, en cuir de Patagonie. //
Elle m’accompagne dans tous mes voyages. »
Le voyage est aussi un exil forcé : « Dans chaque exilé il y a un poète en puissance ». En effet son histoire personnelle est étroitement liée à l’Histoire, du Chili bien sûr et du Monde. Pour Patricio Sanchez écrire en poète consiste à relier les souvenirs des moments de l’enfance – sa singularité – avec la dimension universaliste de l’Humanité.
De même ses poèmes esquissent une géo-poétique de la Terre : « Il est temps de rentrer, D’ouvrir la porte / De ta chambre / Qui mène au Cap Horn ». Ainsi pour Patricio Sanchez écrire devient une « géopoéthique » dont « Je partage mon pain avec toi, / juste pour tisser un lien avec la vie » est juste un exemple.

« Je ne sais rien / sur la mer / mais le ciel scintille / lorsque j’ouvre la porte du soleil. »

« Là où je vais, je porte / ma maison et un sac / rempli de plumes / et de pommes. »

Bibliographie :

Cahiers de la Méditerranée/Cuadernos del Mediterràneo, Domens, 2019-2020. Les Disparus, La rumeur libre Éditions, Lyon, 2017. Journal d’une seconde, avec une préface de Jean Joubert, L’Harmattan, Paris, 2015. Terre de feu, suivi de Nuages, Domens, Pézenas, 2013. Le Parapluie rouge, avec une préface de Jean Joubert, Domens, Pézenas, 2011. Nuages, Obsidiana, Virginie, 2008. El Calendario de la Eternidad, Sociedad Internacional de Escritores (S.I.E.), Virginie, 2007. Breve Antología Personal y otros poemas, Los Andes, France, 2000. Montpellier, trois minutes d’arrêt, Los Andes, France, 1996. Poèmes écrits dans un café, Imprimerie Université Paul-Valéry, Montpellier, 1991. Sea la luz, Marana-Tha, Chile, 1990.

7 SOEURS DE TURAKIE

7 SOEURS DE TURAKIE

Théâtre d’objets

 

7 SOEURS DE TURAKIE

PAR LE TURAK THEATRE

 

 

MARDI 25 JANVIER
& MERCREDI 26 JANVIER
20H30 – AU THEATRE

Durée : 1H15
Tout public – A partir de 8 ans
Tarif B : 12€/9€/5€

 

Un théâtre bricolé d’objets qui se situe entre les 3 Sœurs de Tchekhov et les 7 Samouraïs.

« Prenons garde ! Notre mémoire est un morceau de banquise sur lequel des ours polaires jouent au baby-foot. »

7 sœurs éparpillées aux 7 recoins du monde viennent se réfugier dans la maison familiale prise dans la tempête. La maison est en vente pour y installer un centre commercial. Comme un iceberg en perdition, leur mémoire est menacée par une horde de bandits des courants d’air.

Menacées par la fonte des glaces, les divinités de Turakie nées dans ce baby-foot s’effacent lentement et disparaissent dans ce monde réchauffé et tourmenté.
Postées aux portes de cette mémoire, les sept sœurs organisent la résistance autour du baby-foot de leur enfance qui deviendra à nouveau le théâtre de grandes figures d’une mythologie réinventée.

Louisa, Mitzi, Leone, Tona, Millie, Raymonde et Margot, ballottées dans ce flot de souvenirs, nous racontent leurs histoires du monde en petits bouts de ficelle.

Ecriture, mise en scène : Emili Hufnagel, Michel Laubu – Avec : Charly Frénéa, Simon Giroud, Emili Hufnagel (en alternance avec Caroline Cybula), Michel Laubu, Patrick Murys – Dramaturgie : Olivia Burton – Répétitrice : Caroline Cybula – Création Lumière : Pascal Noël – Régie générale et plateau : Charly Frénéa – Régie lumière : Sébastien Marc – Régie son et vidéo : Hélène Kieffer – Musique : Fred Aurier, Pierrick Bacher, Jeanne Crousaud, Frédéric Jouhannet, Cyrille Lacheray, André Minvielle – Construction masques, marionnettes et accessoires de Michel Laubu avec Charly Frénéa, Ludovic Micoud Terraud, Yves Perey, Frédéric Soria, Audrey Vermont, avec la participation des techniciens du TNP  – Construction des décors les ateliers de la Maison de la Culture de Bourges – Costumes de Emili Hufnagel avec Audrey Vermont – Films d’animation Michel Laubu, Timothy Marozzi, Raphaël Licandro, Emili Hufnagel – Administratrice de production Cécile Lutz – Chargée de production Patricia Lecoq – Production Turak Théâtre – Crédit photo : Raphaël Licandro.

Coproduction : MC2-Grenoble, le Théâtre National Populaire à Villeurbanne, la Maison de la Culture de Bourges – Scène Nationale, le Théâtre du Nord – CDN à Lille, Théâtre Molière-Sète – Scène Nationale Archipel de Thau, le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène Nationale, Bonlieu – Scène Nationale Annecy, le Théâtre de Bourg-en-Bresse, Château Rouge – Annemasse, le Théâtre d’Aurillac – Scène Conventionnée d’Intérêt National « Art en territoire » // En partenariat avec la CoPLER // Le Turak est en convention avec le Ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville de Lyon.

LES FEMMES SAVANTES

LES FEMMES SAVANTES

Théâtre

 

LES FEMMES SAVANTES

PAR LA COMPAGNIE DU DÉTOUR

 

Texte de Molière

 

MARDI 1er FEVRIER
20H30 – AU THÉÂTRE

Séances scolaires : 31/01/22 à 14h30 & 01/02/22 à 14h30

Durée : 1H20
Tout public – A partir de 12 ans
Tarifs B : 12€ / 9€ / 5€

 

La compagnie du Détour offre une version complètement déjantée des Femmes savantes, l’une des dernières grandes comédies de Molière.

Lieu d’asservissement et de contrôle féminin par excellence, la cuisine devient l’unique écrin de cette comédie burlesque où s’enchaînent les règlements de compte et les déchaînements des passions.

Seules « maître-sse-s » à bord, les cinq comédiennes s’emparent du plateau avec une énergie incroyable : Changeant de costumes et de perruques à vue, elles interprètent tous les rôles, masculins et féminins, et manient les alexandrins avec précision et extravagance.

Une originalité qui donne un nouveau souffle irrésistible à cette oeuvre incontournable du répertoire classique.

 

LA PRESSE EN PARLE

« La cuisine, si souvent utilisée par Chaplin et Keaton, et ici le théâtre du règlement de compte et du déchaînement physique des passions ». L’EDA
« Un théâtre de jubilation, décalé, provocateur et résolument drôle ». Le Progrès

Mise en scène : Agnès Larroque – Avec : Adeline Benamara,Irène Chauve, Valérie Larroque, Frédérique Moreau de Bellaing, Laure Seguette – Création lumières : Jean Tartaroli – Scénographie et costumes : Benjamin Moreau – Perruques & postiches : Pascal Jehan – Régie plateau : Pierre Duvillier – Régie Lumière : Matthieu Lacroix – Administration : Julie Le Mer – Crédit photo : Steph Bloch.

Coproduction: Compagnie du détour – Espace des Arts – Scène nationale de Chalon sur Saône (71) La Machinerie – Scène régionale de Vénissieux (69) // Aide à la création : DRAC Bourgogne Franche – Comté Région Bourgogne Franche – Comté, Départemental de Saône et Loire // Aide à la diffusion du Réseau Affluences.