Musique de chambre

 

« CORDES ET ÂMES » & LUO CHIN LE BOT

Proposé par la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, organisé par le Théâtre Municipal d’Aurillac avec l’appui artistique de l’association Musica Formosa, en partenariat avec la commune de Lascelles

SAMEDI 21 MAI – 20H30
EGLISE DE LASCELLES

Durée : 1h30
En famille 
Tarifs B : 12€ / 9€ / 5€

 

C’est la passion commune pour la musique de chambre de quatre amis issus de l’orchestre national du capitole de Toulouse qui est à l’origine de la formation du quatuor « cordes et âmes ». L’expression artistique et la complicité musicale qui les caractérisent donne naissance à une alchimie particulière dans leur interprétation des grands compositeurs. Leurs projets puisés dans l’ensemble du répertoire classique du baroque à nos jours, en font un quatuor innovant, associant souvent toute autre forme d’art.
Les musiciens explicitent volontiers les œuvres interprétées et renforcent ainsi l’échange recherché avec le public.

Pour ce concert, le quatuor sera accompagné au piano par Luo Chin Le Bot, artiste du territoire, que vous avez déjà pu voir en compagnie de nombreux autres musiciens prestigieux.

 

Mary Randles (violon). Née à Schenectady (New York) Mary a commencé ses études de violon à 5 ans. À 16 ans elle gagne le premier prix du Concours Anthony Stephen. L’année suivante, elle est sélectionnée pour participer avec le New York String Seminar sous la direction d’Alexandre Schneider. Elle obtient ainsi une bourse afin de poursuivre ses études à la Juilliard School de New York. Là-bas, elle reçoit l’enseignement des célèbres professeurs : Margaret Pardee et Felix Galimir, ainsi que les membres du Juilliard et Guarneri Quartets. Actuellement Mary est titulaire au sein de L’Orchestre National de Capitole de Toulouse. De plus, elle enrichie son art grâce à un apport en musique de chambre, trouvant ainsi un équilibre pour s’exprimer plus personnellement au travers de la musique.

Laura Jaillet (violon). commence le violon à l’âge de sept ans. Après avoir étudié au Conservatoire de Dole et de Dijon, elle part se perfectionner en Finlande. Elle décide ensuite de poursuivre ses études en Allemagne où elle obtiendra son Master en 2014. Passionnée par la musique de chambre elle se produira en concert avec le quatuor Talich, les Solistes du Metropolitan Opera de New York, le Scharoun Ensemble de l’Orchestre Philharmonique de Berlin ainsi qu’avec son quatuor Althea et son trio Taraxis avec lesquels elle aura l’opportunité de se perfectionner grâce aux conseils du quatuor Alban Berg, Prazak, Auryn, Danel et Manfred. Parallèlement, elle intègre de 2010 à 2012 l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne sous la direction de V.Ashkenazy puis poursuit dans la voie orchestrale en enchaînant les contrats de cosoliste à l’Orchestre du Teatro San Carlo à Naples, puis violon solo à l’Orchestre du Teatro Lirico de Cagliari en Sardaigne. Elle sera membre pendant deux années de l’Orchestre de la Radio de Saarbrücken en Allemagne avant d’intégrer en septembre 2017 l’orchestre du Capitole de Toulouse.

Isabelle Mension (alto). C’est dans son petit village de Champagne qu’Isabelle découvre la musique. Baignée dans une ambiance familiale de fanfare et de clairon, elle échappe de justesse à son destin de saxophoniste en découvrant l’alto : elle suit ses études au Conservatoire National de Versailles avec Paul Hadjaje, où elle obtient un Premier Prix, avant de se perfectionner auprès de Bruno Pasquier, Serge Collot et Dominique Hoppenot à Paris. Le goût de l’aventure la conduit pour trois ans au Venezuela. Elle est nommée alto solo de l’Orchestra Filarmonica International de Mérida, puis alto solo de l’Orchestra Filarmonica de Caracas ; elle est également altiste du Quatuor International de Mérida, découvrant pour le quatuor à cordes une passion qui ne la quittera plus et à laquelle elle se livrera au sein de diverses formations. De retour en France en 1984, elle intègre l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en tant qu’altiste. Elle se laisse à nouveau emporter par son amour pour la musique de chambre en fondant le Quatuor « Cordes et Ames » avec trois amis musiciens également passionnés par le quatuor à cordes, par son caractère intimiste et par la communion vibrante qu’il permet avec le public.

Gaël Seydoux (violoncelle) débute le violoncelle à Saint-Étienne. En 1999 il obtient un DNESM mention très bien au CNSM de Lyon dans la classe d’Yvan Chiffoleau et Patrick Gabard. Sa collaboration avec le compositeur Colin Roche l’amène à créer de plusieurs pièces qui lui sont dédiées : « Carnet de bois de pin » pour violoncelle seul, « Réflexion I sur le Carnet » pour violoncelle et ensemble de violoncelles, ainsi que « La robe des choses » pour violoncelle seul. De 2000 à 2005, il est co-soliste de l’orchestre du Teatro Regio de Turin. Il joue régulièrement au sein de la Filarmonica « 900 » del Teatro Regio di Torino. De 2005 à 2006 il est membre de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. Depuis 2006 il est violoncelliste au sein de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Depuis 1997, il est membre du quatuor de violoncelles Alexander avec lequel il enregistre en 2006 un disque consacré à la musique française contemporaine.

Luo Chin Le Bot (violon). Diplômée de l’université de musicologie de Tai Pei, médaille d’or (niveau supérieur) du CNR de Toulouse, diplômée de l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Lucie Bascouret et de Pierre Petit Gérard, elle anime, depuis plus de 20 ans, le festival « Voyage d’hiver » dont elle est la directrice artistique. Dans ce cadre, elle a donné de nombreux concerts en solo en France et en Asie, mais aussi en compagnie de prestigieux artistes invités. Elle consacre également une grande partie de son temps à l’enseignement du piano auprès de ses élèves du Cantal.

PROGRAMME

Felix Mendelssohn
Quatuor op. 1″ en la mineur
Adagio – Allegro vivace
Adagio non lento
Intermezzo
Presto – Adagio non lento

Robert Schumann
Piano quatuor op. 47

Share This