Performance voix – violon

 

USINES

PAR FRANÇOIS BON & DOMINIQUE PIFARÉLY

Dans le cadre de l’exposition « Billancourt et Vanités » présentée du 29 janvier au 26 février 2022 aux Écuries : Photographies de Philippe Monsel et textes de François Bon

 

29/01/2022 – 18H
30/01/2022 – 16H
AU MUSEE D’ART & ARCHEOLOGIE


Durée : 1H
Tout public – A partir de 14 ans
Entrée gratuite

 

 

L’auteur

François Bon est né en 1953, en Vendée. Après des études dans une école d’ingénieur, il travaille plusieurs années dans l’industrie aérospatiale et nucléaire, en France et à l’étranger. En 1982, il publie son premier livre, Sortie d’usine (éditions de Minuit) et se consacre depuis lors à la littérature. En 1984, il est lauréat de l’Académie de France à Rome. Depuis 1991, il mène une recherche assidue dans le domaine des ateliers d’écriture, en particulier auprès de personnes se trouvant dans des situations sociales difficiles. Il a collaboré avec l’Éducation nationale pour former des enseignants aux pratiques d’écriture créative. À partir de cette expérience, il a publié plusieurs ouvrages dont : Tous les mots sont adultes, Méthode pour l’atelier d’écriture (2000, 2005), mais aussi Rolling Stones : Une biographie (2002), Daewoo (2004) et Tumulte (2006) ou encore Bob Dylan, une biographie, publiée aux éditions Albin-Michel en 2007.

L’exposition

Issues de la série Vanités, ces images Billancourt sont le fruit de plusieurs séances de prises de vues en 2003 dans la mythique usine Renault de l’île Seguin. Philippe Monsel a été l’un des rares photographes autorisés par Renault à pénétrer dans le site fermé alors depuis dix ans. Par ce travail, il a cherché à faire transparaître la trace de la culture ouvrière issue de ce haut lieu industriel qui fut la scène d’événements politiques et sociaux emblématiques du 20ème siècle. La composition rigoureuse, le rapport de l’espace et de la lumière, son observation engagée révèlent un aspect inattendu du lieu et le font apprécier esthétiquement, indépendamment de son identité et de son histoire. Significatif de l’art de la photographie, le regard équilibre ici information objective et subjectivité.

Share This