Théâtre

 

HÉLAS

DE NICOLE GENOVESE

MERCREDI 16 MARS
20H30 – AU THÉÂTRE


Durée : 1H40
Tout public – A partir de 12 ans
Tarifs B : 12€ / 9€ / 5€

 

C’est l’histoire de quatre membres d’une même famille qui dînent ensemble chaque soir que le bon diable fait. Hélas, les facéties d’un oncle Michel et l’arrivée d’une adjointe à la culture férue de séries télévisés grand public viennent faire vaciller leur ambitieux projet de platitude ordinaire.
Cette intervention sonnera le glas du sempiternel repas pris à heure fixe, des phrases creuses répétées à l’envie et des petits plats mitonnés dans les grands à deux adolescents en mal de liberté. Elle permettra aussi, peut-être, d’en sauver quelques-uns (mais pas tous).

Voilà plus de 20 ans que la franco-finlandaise Nicole Genovese écrit des pièces de théâtre, sans pour autant avoir l’âge de la retraite, loin s’en faut. Fermement convaincue des propriétés socialement hydratantes de la série télé Plus Belle la vie sur le quotidien des ménages français, elle en développe une grille de lecture incroyablement pointue, qui aboutira un beau matin d’été à l’écriture de hélas. Attachée à monter ses propres textes, son plus grand plaisir consiste à monter une oeuvre collective, loin d’une posture de metteur en scène démiurge et intraitable. Ici personne ne se tuera — du moins pas à la tâche — mais aura eu le temps de réfléchir, de rêver, voire même de fabriquer quelques menues bricoles — au demeurant fort utiles — pour faire de ce spectacle un objet aussi redoutable qu’insolite, qui superpose niveaux de lecture et couches de texture, le tout dans un joyeux maelstrom où se côtoient décors en carton pâte, costumes Monoprix 1992 et, hélas, de forts bons acteurs.

 

LA PRESSE EN PARLE
 » Dans son art inclassable brassant culture populaire et ironie intello, Nicole Genovese propose avec Hélas une pièce en forme de repas déjanté, où s’accumulent des boucles aux multiples strates « . La Terrasse
 » Sous couvert d’absurde, elle nous parle de nos vies, des rapports au sein d’une famille, mais aussi du théâtre, de la création, des mécanismes du théâtre subventionné. Sous l’absurde, le réel, et vice-versa. En ce sens, la fin du spectacle, comme un rituel, atteint des sommets dans le questionnement proposé au spectateur. Merci pour “Hélas!”   » – Arnaud La porte – France culture
 » Après Ciel ! mon placard, pastiche désopilant du théâtre de boulevard du temps de la Maillan, Hélas est une tentative joyeuse et désespérée de faire du théâtre, un appel à ne pas renoncer, à recommencer. Un spectacle qui prend de face l’aliénation (patriarcale, politique). Avec des acteurs au diapason, complices, qui s’approchent du précipice, essuient des coups et repartent à l’assaut, comme si de rien n’était…  » – Marie-José Sirach – L’humanité

 

Avec : André Antébi, Sébastien Chassagne, Nicole Genovese, Nathalie Pagnac, Bruno Roubicek, Adrienne Winling – Texte : Nicole Genovese – Mise en scène : Claude Vanessa – Coordination technique et régie plateau : Ludovic Heime et Lucas Doyen – Administratrice de production : Claire Nollez – Auxiliaire de vie : Renaud Boutin – Crédit photos : Charlotte Fabre – Dessins : Bruno Roubicek – Lumières : oui – scénographie et costumes : oui oui – © Charlotte Fabre.

Production Claude Vanessa // Coproduction : Le Carré-Colonnes, Scène cosmopolitaine de Saint-Médard-en-Jalles/Blanquefort ; Euroculture en pays Gentiane et avec le soutien du Théâtre de Vanves / Scène Conventionnée pour la danse, résidence au Théâtre de Vanves soutenue par la DRAC Île‑de‑France // Avec le soutien : de la Maison des Métallos, des Studios Virecourt et de La Loge // Ce projet est aidé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île‑de‑France, la Mairie de Paris et la SPEDIDAM société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Share This