Théâtre musical

 

LE GRAND FEU

PAR MOCHELAN & REMON JR

De Jean-Michel Van Den Eeyden

 

   MARDI    26 JANVIER
    20H30    AU THÉÂTRE


Durée : 1H15
Jeune public – A partir de 14 ans
Tarif B : 12€ / 9€ / 5€

 

Après Nés Poumon Noir, Jean-Michel Van Den Eeyden réinvite Mochélan et Rémon Jr pour célébrer une envie commune : celle de s’emparer des thèmes universels que sont l’amour, la liberté, la soif d’aventure, la mort, la solitude… dans l’œuvre de Jacques Brel.

Sur scène, Mochélan, accompagné par le musicien Rémon Jr, porte quelques textes phares, mais surtout des textes moins iconiques du Grand Jacques, dans un spectacle entre théâtre et musique.
Comme Brel, le travail de Mochélan sur le papier et sur scène dénote une passion pour les mots et la langue. Tout comme Jacques, il a cet intense désir de monter sur scène pour dire quelque chose aux gens, pour les réveiller, pour leur dire que les choses qui leur font mal lui font mal à lui aussi, l’indignent.
Alors quand Mochélan chante Brel, ce n’est pas dans une recherche d’imitation, mais à l’écoute, une certaine filiation se dessine, et la transmission apparaît comme possible et belle.

 

LA PRESSE EN PARLE
​« Le rappeur n’imite pas Brel. Il se l’approprie avec son air dégingandé, sa voix caverneuse, son visage émacié et sa tendresse brouillée. Il s’enfièvre, entre dans le costume du chanteur, et lui rend vie ». La Libre, Laurence Bertels
« Reprenant des airs connus ou des textes plus confidentiels, Mochélan s’éloigne des sempiternels numéros d’imitation pour imprimer son flow, son accent, sa tchatche. Et pourtant, c’est le même partage intense et chaleureux qui s’opère ». Le Soir, Catherine Makereel

Conception et mise en scène : Jean-Michel Van Den Eeyden – Interprétation : Mochélan & Rémon Jr – Textes : Jacques Brel et Mochélan –  Création musicale : Rémon Jr – Conseils dramaturgiques : Simon Bériaux – Assistanat : Agathe Cornez – Coach chant : Muriel Legrand – Création lumière : Alain Collet – Illustrations et animations : Paul Mattei et Fabrice Blin (Fabot) – Création vidéo : Dirty Monitor –  Scénographie : Mauro Cataldo et JMVDE  Costumes : Sans allure – Régie lumière et vidéo : Léopold De Nève – Régie son : Steve Dujacquier – Crédit photo : Leslie Artamonow.

Production : L’ANCRE – Théâtre Royal // Coproduction : Théâtre de Poche, MARS – Mons Arts de la Scène, la Fondation Mons 2018, la Ferme du Biéreau // Soutien : Théâtre des Doms // Remerciements : Fondation Brel.

 

 

Share This