Poésie

 

PATRICIO SANCHEZ

LES MOMENTS POÉTIQUES D’AURILLAC

En partenariat avec l’association La Porte des Poètes

 

VENDREDI    22 JANVIER
        18H30    AU MUSÉE D’ARTS ET D’ARCHEOLOGIE


Durée : 1H30
Tout public
Entrée gratuite

 

Le 2ème Moment poétique de la saison culturelle reçoit Patricio Sanchez. Né au Chili, il vit en France depuis 1977. Il est poète, traducteur, enseignant. Il a publié une dizaine de livres, des livres d’artistes et des poèmes dans de multiples revues et dans des anthologies. Il est également animateur dans le Festival « Les Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée » à Sète qui accueillent de nombreux poètes du pourtour méditerranéen durant une huitaine de jours en juillet depuis plus de 20 ans.

Le voyage est au cœur de sa poésie la thématique vivifiant ses poèmes.
« Ma valise connaît toutes les gares du monde. / (…) / Elle est en cuir, en cuir de Patagonie. //
Elle m’accompagne dans tous mes voyages. »
Le voyage est aussi un exil forcé : « Dans chaque exilé il y a un poète en puissance ». En effet son histoire personnelle est étroitement liée à l’Histoire, du Chili bien sûr et du Monde. Pour Patricio Sanchez écrire en poète consiste à relier les souvenirs des moments de l’enfance – sa singularité – avec la dimension universaliste de l’Humanité.
De même ses poèmes esquissent une géo-poétique de la Terre : « Il est temps de rentrer, D’ouvrir la porte / De ta chambre / Qui mène au Cap Horn ». Ainsi pour Patricio Sanchez écrire devient une « géopoéthique » dont « Je partage mon pain avec toi, / juste pour tisser un lien avec la vie » est juste un exemple.

« Je ne sais rien / sur la mer / mais le ciel scintille / lorsque j’ouvre la porte du soleil. »

« Là où je vais, je porte / ma maison et un sac / rempli de plumes / et de pommes. »

Bibliographie :

Cahiers de la Méditerranée/Cuadernos del Mediterràneo, Domens, 2019-2020. Les Disparus, La rumeur libre Éditions, Lyon, 2017. Journal d’une seconde, avec une préface de Jean Joubert, L’Harmattan, Paris, 2015. Terre de feu, suivi de Nuages, Domens, Pézenas, 2013. Le Parapluie rouge, avec une préface de Jean Joubert, Domens, Pézenas, 2011. Nuages, Obsidiana, Virginie, 2008. El Calendario de la Eternidad, Sociedad Internacional de Escritores (S.I.E.), Virginie, 2007. Breve Antología Personal y otros poemas, Los Andes, France, 2000. Montpellier, trois minutes d’arrêt, Los Andes, France, 1996. Poèmes écrits dans un café, Imprimerie Université Paul-Valéry, Montpellier, 1991. Sea la luz, Marana-Tha, Chile, 1990.

Share This